En fait, une étude récente menée par la marque GoodNites® a révélé que 43 % des parents croient, à tort, qu'il est possible de montrer à leur enfant comment cesser l'énurésie nocturne. Aux États-Unis, un enfant sur six âgé entre 4 et 12 ans mouille son lit la nuit et pourrait souffrir d'énurésie nocturne, le terme médical pour désigner ce type d'incontinence.

Cette situation est plus fréquente qu'on peut le croire, et je désire faire la lumière sur certains sujets pour aider les parents à comprendre ce qui se passe et pour apaiser leur confusion ou leurs frustrations.

De nombreux parents croient qu'une fois que l'apprentissage de la propreté le jour est maîtrisé, il est possible d'utiliser une méthode d'enseignement similaire pour prévenir l'énurésie nocturne, mais ce n'est pas le cas. L'énurésie nocturne cesse quand la vessie atteint une taille suffisante et que ses signaux nerveux avec le cerveau deviennent matures.

L'établissement de cette connexion entre le cerveau et la vessie peut prendre de nombreuses années et varie d'un individu à l'autre. L'énurésie nocturne cesse avec du temps et de la patience; tenter de montrer à votre enfant à arrêter ne servira qu'à créer un stress inutile.

Voici quelques facteurs à prendre en considération pour savoir si votre enfant souffre d'énurésie nocturne et pour trouver les solutions les plus efficaces :

  • Les sous-vêtements d'entraînement sont conçus pour les tout-petits qui sont toujours dans le processus d'apprentissage de la propreté. Les produits GoodNites sont conçus pour la nuit et offrent un pouvoir absorbant supérieur et une protection exceptionnelle pour aider les enfants à être confortables la nuit.
  • Les tailles de sous-vêtements d'entraînement conviennent habituellement aux tout-petits, mais les produits GoodNites sont conçus pour les enfants de quatre ans et plus en pleine croissance qui ont déjà réussi l'apprentissage de la propreté.

Dre Jen Trachtenberg, M.D.