Puis, nous demandons à cet enfant (qui n'était qu'un petit poussin emmitouflé dans une couverture il n'y a pas si longtemps) de maîtriser une tâche complexe comme l'apprentissage de la propreté. Cette étape importante comprend le développement de la conscience de son corps nécessaire pour déterminer quand aller à la toilette (et interrompre ses activités amusantes). Elle implique également le développement affectif et moral lié au désir de vouloir nous plaire en faisant les choses correctement. Enfin, elle exige le développement cognitif nécessaire pour comprendre où aller, à qui demander de l'aide et comment s'y rendre, tout cela, en plus de se retenir physiquement, d'enlever ses vêtements et, ultimement, de se laisser aller. C'est une tâche complexe pour n'importe qui, alors imaginez pour un bambin.

Les tout-petits désirent réellement apprendre à contrôler leur corps et c'est aussi ce que nous désirons comme parents et fournisseurs de soins. La meilleure façon de les encourager dans cet apprentissage consiste à éviter les luttes de pouvoir qui peuvent facilement devenir un cheval de bataille à cet âge. Autrement dit, nous agissons davantage comme un « entraîneur » qu'un « superviseur ».

L'apprentissage de la propreté représente véritablement la principale réalisation du développement chez les enfants en bas âge parce qu'il englobe toutes ces tâches complexes (physiques, cognitives et affectives) dans une seule action qui semble toute simple. Amusez-vous dans cette aventure au cours de laquelle vous aiderez votre bébé sans défense à devenir une petite personne beaucoup plus complexe qui découvre qu'elle peut contrôler son corps, son esprit et ses émotions. Tu as parcouru beaucoup de chemin mon bébé!

Consultez l'article  Apprentissage de la propreté, partie 3 pour en apprendre davantage sur la terminologie et le ton à utiliser pour parler de cette question.