Qu'ils travaillent à temps plein ou à temps partiel, la plupart des parents ne peuvent être présents aux côtés de leur enfant chaque fois qu'il a besoin d'aller à la toilette. Jetez un œil aux conseils suivants pour vous aider, votre enfant et vous, à vous préparer pour l'apprentissage de la propreté, même si vous travaillez.

Soyez sur la même longueur d'onde

« La partie la plus importante de l'entraînement pour un parent qui travaille est de faire preuve de communication, de coopération, de collaboration et de considération en travaillant avec la gardienne de son enfant », affirme la consultante d'entraînement au petit pot de Pull-Ups“, Jan Faull, M.Éd.

Si sa gardienne entame l'entraînement ou si votre enfant démontre de l'intérêt pour le petit pot alors qu'il est à la garderie, suivez les suggestions et l'approche du centre. Discutez du processus et des techniques d'entraînement au petit pot avec le personnel de la garderie pour vous assurer d'être sur la même longueur d'onde et pour faire en sorte qu'il n'y ait pas de surprises lorsque votre enfant sera à la maison.

« Faites preuve d'ouverture et écoutez les propos de votre gardienne, car elle a probablement appris à de nombreux enfants à utiliser la toilette. Ses connaissances pourront vous guider. Après tout, si vous en êtes à votre premier enfant, l'entraînement au petit pot peut être un stress additionnel que vous ne voulez pas vous imposer. Quelqu'un comme votre gardienne peut vous offrir son soutien alors que vous guidez votre enfant vers la propreté à la maison », explique Mme Faull.

L'importance de la communication

Alors que votre enfant chemine vers la propreté, discutez tous les jours de ses réussites et de ses rechutes avec le personnel de la garderie pour assurer la constance de votre approche d'entraînement. Si vous n'avez pas l'occasion de discuter en personne, créez un journal de bord dans lequel votre gardienne et vous pourrez inscrire de l'information. De cette manière, vous pourrez tous deux prendre connaissance des réussites et des rechutes, de la manière dont elles ont été traitées ou récompensées, ainsi que du temps consacré à l'entraînement.

« Le fait de discuter d'un enfant constitue une forme d'attention et cela renforce son comportement. Ainsi, vous pourrez discuter de ses réussites à l'entraînement, mais pour ce qui est des défis ou des obstacles, il est préférable d'en discuter au téléphone lorsque l'enfant ne peut pas vous entendre », explique Mme Faull.

« Et si votre enfant utilise le petit pot à la garderie, mais pas à la maison, n'oubliez pas que ce n'est pas une compétition. N'ayez pas l'impression de faire les choses de manière erronée. Suivez le plan et votre enfant finira bientôt par réussir l'entraînement à la maison », explique la consultante d'entraînement au petit pot de Pull-Ups, Laura Bennett-Murphy, Ph.D.

Faites preuve de considération pour votre partenaire d'entraînement

N'oubliez pas que l'entraînement au petit pot peut être décourageant pour le personnel de la garderie, particulièrement s'il s'occupe de plusieurs enfants à la fois et d'âges différents. Faites donc preuve de compréhension et de considération à l'égard des problèmes qu'il rencontre avec l'entraînement.

Si votre enfant a de nombreux accidents lorsqu'il est à la garderie, pensez à fournir des sous-vêtements d'entraînement Pull-Ups supplémentaires. Et lorsque votre enfant passera des sous-vêtements d'entraînement Pull-Ups  aux sous-vêtements normaux, il pourrait être utile de déposer des sous-vêtements et des vêtements de plus dans son sac; ce geste sera certainement apprécié.

Mais par-dessus tout, « assurez-vous d'obtenir un rapport sur l'entraînement dès votre retour à la maison pour signifier à votre enfant que sa réussite compte grandement pour vous. Répondez à votre enfant en lui donnant un gros câlin pour lui démontrer qu'il fait votre fierté », conseille Bernie Dorsey, consultante d'entraînement au petit pot de Pull-Ups. Cela aidera considérablement votre petit apprenti à réussir l'entraînement et à se sentir comme un grand.